[ Communiqué de France Jamet ] Madame BELLOUBET, le Personnel Pénitentiaire ne veut plus de Promesses mais des actes !

 

Le 7 mars 2019

Ce matin, France Jamet, député français au Parlement européen est venue apporter son soutien aux personnels pénitentiaires de la Maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone. Leur constat est alarmant et sans appel.

Face à la surpopulation carcérale, l’encellulement individuel n’est plus possible. Le manque de personnel peut obliger les surveillants à prendre en charge, seuls, près de 200 détenus et empêche l’application du rythme de travail 3/2. Les dates de congés payés sont imposées et dégradent la vie de famille de ces femmes, de ces hommes et leurs enfants. La transposition de la directive européenne depuis 2009 empêche désormais les fouilles de visiteurs, permettant l’introduction d’armes, de téléphones portables ou même de produits illicites et aboutissant au drame de Condé-sur-Sarthe.

La situation dans nos prisons est catastrophique pour les agents.

France Jamet et le Rassemblement National ont entendu et soutiennent leurs exigences : revalorisation des statuts, augmentation des salaires, des moyens, des effectifs et de vraies mesures qui leur permettent d’assurer leur mission dans des conditions de sécurité décentes.

Face à la récurrence de ces revendications, les promesses doivent enfin être tenues. Madame Belloubet doit en tirer toutes les conséquences maintenant.

[ Communiqué de France Jamet ] Aéroport de Toulouse-Blagnac : double Jackpot pour les Chinois, pertes Colossales pour les Français !

Le 1er mars 2019

Bradé par Macron, du temps où il résidait à Bercy, l’aéroport de Toulouse-Blagnac (3ème aéroport régional de France) «offert » au groupe chinois Casil Europe, est un des symboles du renoncement à l’intérêt national au profit des multinationales.

Actionnaire à 49,99% de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, le groupe chinois s’apprête à revendre ses parts à un tarif 60% plus élevé que son prix d’achat il y a 4 ans. C’est une véritable escroquerie dont sont victimes les contribuables, avec la complicité du Gouvernement et la passivité des collectivités. Après avoir vidé l’actif de l’aéroport dès l’acquisition de leurs parts, les actionnaires chinois vont à nouveau profiter d’une plus-value de plus de 192 millions d’euros.

Selon Casil Europe, cette plus-value serait justifiée par l’augmentation de la fréquentation, depuis leur rachat. Cette argutie ne tient pas : ce trafic en hausse s’explique en fait par l’arrivée de compagnies low-cost comme Ryanair*, négociée avant l’entrée dans le capital du consortium chinois et largement subventionnée par les collectivités, notamment la Région Occitanie présidée par Mme Delga.

Nous avions dénoncé en son temps et annoncé cette trahison des intérêts stratégiques français et ses dérives. Nous étions les seuls, une fois de plus, à refuser de dilapider et brader les ressources de l’économie régionale et nos infrastructures stratégiques qui servent à enrichir des prédateurs financiers étrangers sur le dos des contribuables.

De nouveaux candidats ont montré ces derniers jours leur intérêt pour racheter les parts de Casil Europe dont un autre groupe chinois ferait partie… Face à cette nouvelle menace, notre devoir est d’alerter les français.

Nous ne laisserons pas faire.

* La part du low-cost dans le trafic de la plate-forme est de 46,1%.

 

Communiqué de France Jamet : Développement rural : près 700 Millions D’euros de l’UE Gaspillés alors que L’Etat Macron fait les poches des Français.

Le 16 janvier 2019

L’Union européenne a versé 700 millions d’euros à la France pour venir en aide au développement rural. Ces aides du fonds LEADER, destiné à développer nos campagnes, devaient être dépensées entre 2014 et 2020.

Or, seulement 3% de ce budget ont été versés, le solde restant va revenir dans les caisses de Bruxelles l’an prochain !

Il s’agit d’un dysfonctionnement rarement égalé, dont la responsabilité en incombe à la fois aux régions et à l’Etat. Non seulement la fusion des régions et leur incurie administrative ont créé des retards considérables dans le traitement des dossiers, mais l’Etat a gardé pour lui l’autorité de déclencher les paiements et le logiciel informatique devant gérer tout cela n’a pas fonctionné jusqu’à l’année dernière. Plus de 5.000 porteurs de projets attendent encore aujourd’hui l’argent qu’on leur a promis.

Et, pendant ce temps-là, Emmanuel Macron ose encore faire les poches des Français au prétexte de la transition énergétique…

Il est temps de remplacer cette caste politique qui se permet de faire n’importe quoi, tout en continuant de saigner financièrement cette France des oubliés à qui précisément l’on demande toujours plus de sacrifices

On arrive !

Communiqué de France Jamet : Les Français D’Occitanie Doivent être Consultés sur L’immigration !

 

Le 20 décembre 2018

Lors de l’assemblée plénière du Conseil Régional d’Occitanie du 20 décembre, Carole Delga a présenté une fois de plus un budget injuste, déséquilibré et immigrationiste.

Les élus régionaux du Rassemblement National n’ont eu de cesse de prévenir et de dénoncer la hausse de fiscalité, le financement de l’immigration clandestine et les gaspillages multiples de l’exécutif régional.

Nous avons proposé à Carole Delga une autre vision, celle d’une région soucieuse de ne pas aggraver la pression fiscale, de faire passer les nôtres avant les autres et de justifier dûment de chaque euro dépensé au nom du contribuable.

Nous avons mis Carole Delga au défi d’organiser des Etats Généraux de l’immigration. L’occasion pour elle de prendre ses responsabilités et de faire face à son bilan calamiteux dans la perspective des prochaines échéances électorales.

Le réel prévaudra. On arrive !

Communiqué de France Jamet : Face à L’arrogance de Macron, Trump menace de Surtaxer nos vins Français.

Le 15 novembre 2018

Répondant à l’arrogance inexcusable d’Emmanuel Macron lors des cérémonies du 11 Novembre, Donald Trump, le président américain, a dénoncé mardi dans un tweet un déséquilibre entre la France et les États-Unis en matière de taxation des vins aux frontières. Et de conclure en forme de menace pour nos producteurs : « Must change » (« Cela doit changer ! »)

Aussi, tout porte à croire que, dans les mois qui viennent, la politique commerciale de Washington prenne pour cible nos exportations de vins qui représentent 32% de part de marché aux États-Unis.

Or, la vente de vins français aux USA (3e poste le plus important dans la balance des échanges entre les deux pays) a rapporté sur les douze derniers mois 1,68 milliard d’euros. L’enjeu est donc très important.

L’attitude déplacée du locataire de l’Elysée conjuguée à l’incurie européiste qui ne protège rien ni personne, pourrait très prochainement nous attirer une nouvelle guerre économique préjudiciable pour nos producteurs de vins déjà bien menacés.

En effet, les accords de libre-échange (ALE) mis en œuvre par l’UE ne préservent en rien tous nos AOC et autres IGP, comme c’est le cas pour le CETA (ALE avec le Canada) qui est déjà en application bien que toujours pas ratifié par la représentation nationale française.

C’est pourquoi, en 2019, l’alternative que nous proposons dans le cadre d’une Europe des Nations et des Libertés est la seule qui permettra de défendre nos intérêts économiques et nos filières face à une mondialisation toujours plus agressive.

[ Communiqué de France Jamet ] Fraude Massive au rosé Espagnol : Non, cette Europe ne Protège pas !

Le 12 juillet 2018

En 2016 et 2017 des millions de litres de vin rosé espagnol ont été vendus comme du vin français : étiquettes ambiguës ou trompeuses, voire même une « francisation » frauduleuse (1).
Dans près d’un établissement contrôlé sur cinq, du rosé espagnol (au prix de 0,34€ /litre) était présenté et vendu au prix du vin français (0,75 à 0,90 € /litre).

Les grands perdants sont nos producteurs français, qui le dénoncent depuis 2 ans, et bien sûr les consommateurs, trompés sur la marchandise et les prix !

A l’heure où Bruxelles négocie de nouveaux traités à marche forcée, où les IGP, AOC des vins et spiritueux ne seront ni protégées ni garanties, comme on l’a vu pour le CETA (Canada), il est impératif et urgent de mettre un terme à la permissivité ultralibérale de M. Juncker et ses amis.

Il faut en finir avec cette Europe qui ne protège rien, ni personne. Respecter le principe de précaution, la souveraineté nationale et protéger nos producteurs et les consommateurs français : C’est l’Europe des Nations et des Libertés que nous défendrons en 2019.

France JAMET,

Député français au Parlement européen

1ère Vice-présidente du groupe RN au Conseil Régional d’Occitanie,

Membre du Bureau national du rassemblement national

(1) Enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)

 

[ Communiqué ] Jean-Michel Baylet nommé à la Présidence de L’Union de la Presse en Région : Un retour vers 1984 et un Régime Orwellien.

Le 16 janvier dernier, l’ancien ministre de Hollande et le grand aptron de presse Jean-Michel Baylet a été élu à la tête de l’Union de la Presse en Région et du Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale. Député, sénateur, secrétaire d’Etat, ministre, président du PRG… Monsieur Baylet est aux affaires depuis les années 70.

La position quasi-monopolistique de Monsieur Baylet sur la presse Quotidienne Régionale en Occitanie, affecte dangereusement notre liberté d’expression.

Après l’annonce du Président Macron de vouloir réguler les « Fake News », nous pouvons voir ici une nouvelle mainmise du pouvoir sur les médias d’information et la volonté d’appliquer une vérité d’Etat, sans contestation possible de la parole donnée. Contrairement à ce que semble penser le gouvernement, les Français restent capables de réfléchir par eux-mêmes et porter un regard objectif sur la situation dramatique dans laquelle est notre pays.

Il est essentiel, pour le bon fonctionnement démocratique, que le traitement de l’information et les médias soient tenus à une impartialité et une déontologie. Aucun régime ne saurait se réclamer de la démocratie sans une totale liberté de l’information.

Mon Nouveau mandat

Communiqué de presse de  France Jamet, Présidente du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

A l’occasion de la rentrée scolaire, j’ai présenté ce vendredi les actions de nos élus régionaux, notamment en matière d’Education et de Jeunesse.
Chaque année, les chiffres du chômage augmentent un peu plus chez les jeunes, et avec lui les perspectives d’un avenir serein s’amoindrissent. L’apprentissage est marginalisé et les savoirs fondamentaux sont relégués au second plan. Autant de sujets sur lesquels nos représentants se sont battus.

Tout au long de l’année dernière, notre groupe a travaillé sans relâche afin d’apporter des solutions aux problématiques rencontrées quotidiennement par les Occitans.
Avec 93 amendements, 113 interventions et 104 communiqués, nous nous sommes attachés à défendre leurs intérêts, à brandir l’étendard du patriotisme économique, à protéger l’emploi local, à dénoncer les pratiques de nos adversaires politiques…

Passionnément attachée à Montpellier et sa métropole, je suis heureuse que Melle Audrey Lledo et M. Robert Beaufils, élus intègres et exemplaires, perpétuent mes actions au sein de la Métropole 3M et du Conseil Municipal de la ville.

Elue Députée Française au Parlement Européen à la suite de Louis Aliot, j’ai choisi de siéger au sein de deux commissions qui me permettront de traiter des sujets directement en lien avec nos problématiques régionales :

– L’INTA, s’occupant de la régulation du commerce international, en prise directe avec les problématiques de protection de nos produits, de nos producteurs, de notre savoir-faire, de notre excellence mais aussi de notre santé et de notre économie.

– Je serai également suppléante au sein de la commission Pêche. Nous mettrons en exergue les difficultés des pêcheurs français face à l’abandon de l’Etat et à la concurrence déloyale.

Avec ce nouveau mandat, je souhaite défendre la France et ses intérêts, tout en restant une élue locale, ancrée dans le territoire occitan. Ma pugnacité et mon travail de fond au sein du Conseil Régional resteront donc une priorité.

Les agents Régionaux Formés à la Propagande !

Communiqué de presse de  France Jamet, Présidente du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

C’est passé inaperçu. En plein été, ce mardi 18 juillet, les agents régionaux étaient conviés à une « réunion de sensibilisation et de réflexion » sur la « stratégie digitale » de la Région Occitanie.

Le spécialiste du numérique (et surtout militant anti-FN) Franck Confino animait cette réunion qui avait notamment pour objectif de donner aux agents régionaux « toutes les clefs pour s’impliquer » afin de devenir les « premiers ambassadeurs de la Région » sur le net. « Vous avez tous un rôle à jouer ! » était d’ailleurs le slogan inscrit sur l’invitation.

Quel est le but d’une telle formation ? La réponse a été donnée, à demi-mot, par M. Confino lui-même pendant la réunion : face à la montée en puissance du Front National et de la « patriosphère » sur les réseaux sociaux, il devient indispensable de faire contrepoids.

Le Front National tient à le rappeler. Les agents régionaux sont des fonctionnaires territoriaux au service de la collectivité régionale et de l’ensemble de ses habitants. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés à des fins bassement politiciennes pour faire de la propagande et défendre la gestion désastreuse de Carole Delga.

Ce n’est pas parce que les militants socialistes sont de moins en moins nombreux qu’il faut aller recruter chez les agents régionaux !