Les Femmes de France disent Merci à Marine pour son Engagement sur Http://carnetsdesperances.fr/contact/

Hier, dans sa Lettre aux adhérentes du Front National, Marine Le Pen s’est adressée aux adhérentes du Front National…

Les Femmes de France, adhérentes du Front National, remercient aujourd’hui Marine pour son engagement à notre cause nationale et patriote

sur http://carnetsdesperances.fr/contact/

 

Lettre aux adhérentes du Front National de Marine Le Pen, Présidente du Front National :

Madame, Mademoiselle,
Chère amie adhérente du Front National,

Pour la Journée de la Femme ce 8 mars 2016, ce sont vous, les adhérentes du Front National, que j’ai souhaité mettre à l’honneur. Je vous écris aujourd’hui pour vous rappeler combien notre formation politique lutte au quotidien pour améliorer le sort des femmes, sur les plans économique, social comme culturel.

Seule femme, seule mère de famille à diriger un parti politique de premier ordre, j’ai conscience des responsabilités qui sont les miennes vis-à-vis des Françaises qui attendent beaucoup de nous.

Je n’aime pas les postures, je préfère l’action concrète.
Ainsi dès le début de cette année 2016 je n’ai pas hésité à prendre la plume pour briser l’omerta politique sur les drames du nouvel an à Cologne. Ce soir-là des centaines de femmes étaient victimes de viols et d’agressions sexuelles, et l’immigration massive était en cause. Ce soir-là, dans l’indifférence des prétendues élites, le statut de la femme faisait un bond de plusieurs siècles en arrière. Ce soir-là, nos valeurs les plus chères, parmi lesquelles l’égalité entre les hommes et les femmes, étaient attaquées.
Peu m’importaient les critiques, les attaques, la mauvaise foi de mes adversaires et de certains commentateurs, il fallait que je pose des mots forts sur une réalité insupportable.
Combien d’autres l’ont fait ? Malheureusement aucun dans le monde politique français.
Notre mouvement, celui que je préside, n’acceptera jamais une telle régression civilisationnelle. Face à la barbarie nous ferons barrage. Quand les autres reculent, nous allons à contre-courant. Jamais non plus notre parti politique n’acceptera que des femmes, des jeunes femmes, en France dans nos quartiers, mettent le voile pour ne pas avoir d’ennuis, rasent les murs pour ne pas avoir d’ennuis, adaptent leur mode de vie aux exigences d’obscurs barbares, toujours pour ne pas avoir d’ennuis.
La femme française est libre, elle est l’égale de l’homme, et là-dessus je ne transigerai jamais.

Je vois aussi la femme, la femme qui travaille ciblée par une précarité sociale de plus en plus violente. La loi El Khomri sur le travail renforcerait cette dérive. Nous savons que les femmes sont toujours les premières victimes de la précarisation voulue par l’Union Européenne, et appliquée par nos gouvernements. Nous savons que ce sont les femmes qui subissent toujours en premier les temps partiels contraints. Que ce sont les femmes qui reçoivent les salaires les plus bas et des pensions de misère.
La précarité n’est pas un avenir possible pour notre pays. Je souhaite tout mettre en œuvre pour créer à nouveau de l’emploi en France, des conditions de travail et de retraite dignes. Et ce sont les femmes qui en profiteront le plus.
Dans la France apaisée à laquelle j’aspire, la femme n’est pas une variable d’ajustement à disposition des puissances d’argent.

Le Front National que j’ai l’honneur de diriger est à chaque instant aux cotés des femmes. Dans un contexte de crise économique, de déferlement migratoire, d’assauts islamistes, ce combat va s’avérer de plus en plus nécessaire dans les années qui viennent.

A vous, femmes patriotes, vous qui savez ce que signifie au jour le jour ce combat, je vous demande de porter partout haut et fort ce message.

Amitiés sincères,

SignatureMarine

Montpellier : France Jamet et ses deux Colistiers Installés au Conseil Municipal ce samedi 5 avril 2014…

Samedi dernier, nos trois élus de la liste « Montpellier fait front », France Jamet, Djamel Boumaaz et Audrey Lledo ont été officiellement installés lors du conseil municipal d’investiture. Seule France Jamet était candidate face au candidat Philippe Saurel fraichement élu. Nous vous proposons de revoir la déclaration de France Jamet sur la vidéo qui suit à partir de 1:09:30.

Venez Soutenir nos trois Elus, France Jamet, Audrey Lledo et Djamel Boumaaz lors du Conseil Municipal D'installation demain samedi 5 avril à 10h, Hôtel de Ville de Montpellier…

C’est demain samedi 5 avril 2014 à 10h à l’Hôtel de Ville de Montpellier qu’aura lieu l’installation du nouveau conseil municipal, l’élection du maire et des adjoints, et surtout l’entrée historique de nos trois élus FN-RBM : France Jamet, Djamel Boumaaz et Audrey LLedo.

Nous comptons sur vous pour venir en nombre les soutenir et les encourager dans leurs nouvelles fonctions, forts des 10.135 voix obtenus au premier tour et des 7.319 voix du second tour.

Ces voix sont l’expression du souhait de changement des Montpelliéraines et des Montpelliérains qui ont accordé toute leur confiance et tout leur espoir à la liste « Montpellier fait front » conduite par France Jamet.

Pendant les 6 ans de leur mandat, ils n’auront de cesse de porter haut nos convictions, d’acter, de dénoncer mais aussi de faire des propositions pour que triomphe la force du bon sens.

Ils font partis des 1550 élus du FN-RBM lors de ces élections municipales qui ont permis aussi de gagner 12 municipalités. Nous leur souhaitons aussi courage et pugnacité pour l’avenir.

Photo souvenir d'une partie de l'équipe de "Montpellier fait front", le dernier jour de campagne, avec nos trois élus : France Jamet, Djamel Boumaaz et Audrey Lledo.
Photo souvenir d’une partie de l’équipe de « Montpellier fait front », le dernier jour de campagne, avec nos trois élus : France Jamet, Djamel Boumaaz et Audrey Lledo.

 

Merci à tous !

Merci à tous !

Je tiens à remercier tous les co-listiers de la liste « Montpellier fait Front » sans qui cette campagne n’aurait pas été possible.

Je tiens à remercier tous les militants qui se sont dépensés sans compter jusqu’au dernier jour pour faire avancer nos idées sur le terrain.

Je tiens enfin à remercier tous les Montpelliérains et les Montpelliéraines qui ont porté leurs suffrages jusqu’au 2ème tour de ces élections (*) et qui ont permis l’entrée fracassante du groupe Front National au Conseil Municipal (3 élus) et au Conseil d’Agglomération (2 élus).

Grâce à vous tous, notre mouvement est devenu incontournable et nous sommes à nouveau implantés localement à Montpellier.

Nous allons ainsi, Djamel Boumaaz, Audrey Lledo et moi-même, nous attacher à vous représenter dignement et à défendre nos valeurs républicaines et traditionnelles que sont la famille, le respect de la laïcité et de notre démocratie.

Nous nous battrons prioritairement pour :

– faire baisser les impôts,
– agir pour la sécurité, première des libertés,
– attribuer les aides sociales et les logements sur des critères transparents et publics,
– et défendre nos commerces, nos artisans et nos Pme.

Nous mettrons la force de nos convictions dans ces combats que nous mènerons pour vous et pour notre Ville mais aussi pour ceux qui se sont abstenus, dégoûtés de ces promesses non tenues par les pouvoirs en place depuis 37 ans.

Aujourd’hui, nous entrons dans la recomposition du paysage politique de Montpellier de « l’après-Frêche ».

Par notre travail au sein du Conseil Municipal et du Conseil d’Agglomération, nous allons amplifier votre voix et creuser au plus profond le sillon qui nous mène vers nos prochaines victoires.

Cette nouvelle force de bon sens que vous attendez tous passera par l’action !

(*) 10.135 voix au 1er tour et 7319 voix au 2ème tour

Touche pas à mon siège !

C’est la devise de cette classe politique toutes tendances confondues depuis plus de 30 ans.

 

Tous ces « acteurs » de la politique sont d’accord sur tout, font les mêmes promesses, et présentent les mêmes programmes. Et les montpelliéraines et les montpelliérains dans tout ca ? Ils s’en contrefichent.

 

C’est ce qui explique la débâcle du « système » aujourd’hui. De l’UMP au PS, de Moure à Domergue, en passant par Saurel, durant toute la campagne, chacun a pu juger du peu d’intérêt que leur portait cette « classe politique » qui alterne en local ou en national : collusions, complicités, alliances, mésalliances, accords et désaccords, scandales…

 

Beaucoup d’entre vous sont dégoûtés par ces magouilles et ces bidouillages et sont tentés par l’abstention.

 

Mais ne pas voter, c’est pérenniser ce système dont plus personne ne veut.

 

 

Pour sortir de cette désespérance, de cette négation de la politique et de la démocratie, une autre voie est possible. Une alternative réelle existe, faite d’hommes et de femmes sincères, intègres et déterminés.

 

 

En votant pour la liste du Front National, vous pouvez bousculer ce système bipartiste qui tente par tous les moyens d’étouffer votre voix pour mieux régner.

 

 

Ce scrutin est à la proportionnelle. Chaque voix vous permettra d’avoir un peu plus d’élus qui vous représenteront réellement, qui vous ressemblent, qui proposeront des règles de bon sens et qui répondront à vos attentes et vos préoccupations à la Mairie et à la Communauté d’Agglomération. Les temps sont durs et chaque euro compte aujourd’hui, pour tous.

 

 

Pour supprimer les communautarismes et le clientélisme, pour moins de fiscalité, pour plus de sécurité, plus de transparence, plus de démocratie, plus de respect, plus de laïcité, plus de volonté politique…

 

 

Offrez-vous des élus déterminés, empreints de convictions, et prêts à relever pour vous tous les défis. La force du bon sens !

 

Bousculez le système : Dimanche prochain, pour le second tour, votez et appelez à voter pour France Jamet et la liste « Montpellier fait front » !

 

 

 

 

Discussion avec France Jamet ( FN ) – Son Programme en Quelques points pour Convaincre les Indécis du second Tour…sur le site "Elections Montpellier 2014.

Discussion avec France Jamet ( FN ) – Son programme en quelques points pour convaincre les indécis du second tour

Rencontre dans l’entre 2 tours des municipales avec France Jamet à la permanence du Front National de Port Marianne, une local situé juste en face de la nouvelle mairie de Montpellier, comme pour mieux visualiser peut être, l’objectif final à atteindre lors de ce prochain tour de scrutin.

Car avec près de 14% des voix au premier tour, il est désormais clair que France Jamet et une grande partie de ses colistiers se verraient bien s’installer pour les 6 ans à venir en face de leur actuel QG de campagne dès dimanche prochain pour y administrer les affaires de la ville de Montpellier, façon FN évidemment.

Retour donc sur les méthodes qui seraient employées par le Front National pour gérer la chose publique si le parti accédait aux responsabilités à Montpellier, à travers l’évocation de certains sujets comme la rupture avec l’actuel système de gouvernance bipartite droite – gauche, la baisse des dépenses publiques et des impôts locaux, l’éradication du clientélisme et du communautarisme, et une plus grande transparence de la vie publique.

Suite de l’article et vidéo de l’interview sur le site http://www.electionsmontpellier2014.fr

En fin de Matinée, France Jamet a Procédé au dépot de sa liste pour le second Tour… Pas D'alliances, aucun Arrangement entre Amis…

En fin de matinée, France Jamet a déposé sa liste pour le second tour à la Préfecture de l’Hérault. Pas d’alliance, pas d’arrangements entre amis, juste la continuité d’une campagne démarrée voici maintenant 6 mois afin de proposer une alternative crédible et de bon sens aux Montpelliéraines et aux Montpelliérains.

Le Front National est le seul mouvement politique hors-système. Le même système qui nous ressort ces jours-ci les vieilles recettes, telles que ce front républicain moribond, ces désistements non respectueux du choix des électeurs, ces fusions contre nature. Bref les Français en ont marre. Cela ne prend plus.

Dimanche prochain, aucune voix ne doit manquer à France Jamet et la liste « Montpellier fait front ! ».