Mon Nouveau mandat

Communiqué de presse de  France Jamet, Présidente du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

A l’occasion de la rentrée scolaire, j’ai présenté ce vendredi les actions de nos élus régionaux, notamment en matière d’Education et de Jeunesse.
Chaque année, les chiffres du chômage augmentent un peu plus chez les jeunes, et avec lui les perspectives d’un avenir serein s’amoindrissent. L’apprentissage est marginalisé et les savoirs fondamentaux sont relégués au second plan. Autant de sujets sur lesquels nos représentants se sont battus.

Tout au long de l’année dernière, notre groupe a travaillé sans relâche afin d’apporter des solutions aux problématiques rencontrées quotidiennement par les Occitans.
Avec 93 amendements, 113 interventions et 104 communiqués, nous nous sommes attachés à défendre leurs intérêts, à brandir l’étendard du patriotisme économique, à protéger l’emploi local, à dénoncer les pratiques de nos adversaires politiques…

Passionnément attachée à Montpellier et sa métropole, je suis heureuse que Melle Audrey Lledo et M. Robert Beaufils, élus intègres et exemplaires, perpétuent mes actions au sein de la Métropole 3M et du Conseil Municipal de la ville.

Elue Députée Française au Parlement Européen à la suite de Louis Aliot, j’ai choisi de siéger au sein de deux commissions qui me permettront de traiter des sujets directement en lien avec nos problématiques régionales :

– L’INTA, s’occupant de la régulation du commerce international, en prise directe avec les problématiques de protection de nos produits, de nos producteurs, de notre savoir-faire, de notre excellence mais aussi de notre santé et de notre économie.

– Je serai également suppléante au sein de la commission Pêche. Nous mettrons en exergue les difficultés des pêcheurs français face à l’abandon de l’Etat et à la concurrence déloyale.

Avec ce nouveau mandat, je souhaite défendre la France et ses intérêts, tout en restant une élue locale, ancrée dans le territoire occitan. Ma pugnacité et mon travail de fond au sein du Conseil Régional resteront donc une priorité.